20 janvier 2024

Comment assurer votre voiture pour une courte durée ?

Voyage, transit, location : de nombreuses situations peuvent susciter chez un conducteur le besoin d’une assurance automobile de durée restreinte. Comment fonctionne ce type d’offre proposé par la majorité des assureurs ? Quels sont ses avantages et comment choisir une formule avantageuse et payer moins cher sa couverture ? Nous avons rassemblé pour vous aider tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance auto temporaire.

Principes et fonctionnement de l’assurance automobile temporaire

Cette formule est proposée par les compagnies d’assurance pour couvrir un véhicule de façon ponctuelle. Elle est valable sur une période qui ne dépasse pas 90 jours. C’est une solution adaptée aux personnes qui voyagent hors du domaine de juridiction couvert par leur assurance classique. En France, la durée souscrite doit être de 3 jours au moins pour bénéficier d’une prise en charge en cas de déplacement dans un pays de l’Union européenne.

Vous pouvez également souscrire une couverture temporaire pour votre véhicule si votre contrat a été suspendu et que vous attendez de régulariser la situation.

C’est aussi une solution pratique pour l’utilisation ponctuelle d’une voiture qui est habituellement immobilisée. Enfin, pour la sortie de fourrière de votre voiture, l’assurance temporaire peut vous dépanner rapidement le temps que vous fassiez d’autres démarches.

Puisqu’il s’agit d’un contrat à courte durée, il est généralement possible de payer la cotisation en une seule fois. C’est un bon moyen de faire des économies sur les frais supplémentaires pouvant être associés à des versements échelonnés.

Avantages de l’assurance automobile temporaire

De plus en plus de personnes ont recours aux offres d’assurance auto temporaire en France en raison de leurs nombreux avantages.

Flexibilité et simplicité

Les conditions d’accès à une assurance automobile temporaire ne sont pas aussi complexes que pour les contrats classiques. En quelques clics auprès d’un assureur en ligne, vous choisissez la durée de votre couverture et la souscrivez en fonction de la période sur laquelle elle sera utile. Il n’y a pas d’engagement annuel qui vous lie au porteur de risque.

Par ailleurs, il n’y a pas de délai de carence. L’assurance prend donc effet dès la signature du contrat par les deux parties. Enfin, c’est une offre qui ne vous limite pas quant au nombre de kilomètres à parcourir au maximum.

assurance auto temporaire

Assurance polyvalente

Comme pour une assurance ordinaire, la garantie responsabilité civile est la principale composante d’un contrat temporaire. Elle correspond au minimum légal pour rouler en France. La plupart des offres intègrent également dans la formule une protection juridique. En option, vous pouvez aussi ajouter des garanties pour couvrir les risques suivants :

  • vol d’effets personnel dans le véhicule (ou tentative de vol),
  • vandalisme,
  • dommages corporels à la suite d’un accident,
  • catastrophes naturelles et évènements climatiques (inondations, tremblements de terre, incendies, tempêtes).

Bien entendu, le prix de votre assurance sera proportionnel à l’étendue des risques qu’il prend en charge.

Prix dégressif

Le coût de votre assurance évolue en fonction de la durée du contrat. Plus cette dernière est longue, moins la prime à verser sera élevée. Vous pouvez payer par exemple 50 euros pour une journée, mais juste 55 euros pour trois jours et 150 euros pour le mois.

L’autre avantage de cette couverture est que son prix est proportionnel à la période durant laquelle vous êtes protégé. C’est une solution plus rentable qu’une assurance classique si vos besoins sont très limités.

Les démarches pour souscrire une assurance voiture de courte durée

La souscription d’un contrat pour couvrir temporairement les risques liés à la conduite d’un véhicule passe par trois étapes.

Comparez les offres

Pour choisir facilement la meilleure assurance auto temporaire, commencez par vous renseigner sur les garanties proposées par les assureurs. Si les couvertures de base sont présentes dans toutes les offres, ce n’est pas le cas des options les plus sécurisantes. En fonction de vos besoins, vérifiez que les offres vous donnent accès aux garanties dépannage et assistance, dommages matériels et corporels. Elles sont particulièrement importantes si vous prévoyez de faire un tour à l’étranger pendant la durée du contrat.

Une fois que vous avez fait une liste des compagnies qui remplissent ces conditions, vous pouvez procéder à une comparaison de leurs prix. Pour cela, faites une demande de devis sur le site de chaque fournisseur. Vous remplirez probablement un formulaire qui leur permettra de se faire une idée de votre profil et de faire une estimation de prix.

Ne vous basez pas uniquement sur le tarif pour prendre une décision. Identifiez les différences entre les contrats et optez pour celui dont le rapport qualité/prix est le meilleur. Il ne sert à rien de payer votre assurance moins cher si elle n’est pas en mesure de couvrir vos risques en cas de sinistre (ou si vous finissez par être frappé par une exclusion).

Le montant de la franchise est l’un des éléments les plus importants à vérifier. Plus il est élevé, moins vous devrez payer pour votre assurance. Toutefois, cela implique qu’en cas de sinistre, le montant qui sera à votre charge peut être important.

comparaison assurance auto

Préparez les documents nécessaires

Après avoir choisi un assureur dont les conditions vous conviennent, vous devrez lui fournir une copie des pièces suivantes :

  • certificat d’immatriculation,
  • permis de conduire,
  • relevé d’information.

Ces documents viennent confirmer les renseignements que vous avez fournis lors de la demande de devis et sont nécessaires pour finaliser l’obtention d’un contrat. Le certificat d’immatriculation fournit à l’assureur des informations importantes sur les caractéristiques du véhicule. Il reste valable même s’il a été obtenu dans un pays étranger.

Le permis de conduire, notamment sa date d’obtention, est aussi requis pour l’estimation des risques liés à votre profil. Par exemple, si vous êtes un conducteur avec un permis récent, il est très probable que votre prime soit élevée par rapport à celle d’un souscripteur avec de nombreuses années d’expérience.

Le relevé d’information concerne surtout les personnes ayant été assurées au moins une fois. C’est un document légal qui présente l’historique d’assurance du véhicule. Il renseigne sur les accidents ou les incidents que le véhicule a connus.

Le document présente également la responsabilité du propriétaire dans ces accidents ainsi que le coefficient de bonus-malus. Ce dernier est un indice de calcul de la prime d’assurance déterminé en fonction du comportement du souscripteur. Il varie entre 0,5 et 3,5 (il est fixé à 1 à la souscription).

Le principe est que le coefficient baisse de 5 % par année sans accidents responsables et monte de 25 % par accident responsable. En cas de responsabilité partagée, il n’augmente que de 12,5 %. Après deux années consécutives sans sinistres, le bonus-malus revient à 1. Un coefficient favorable vous permettra de payer moins cher votre assurance.

Signez le contrat

La signature du contrat marque le début de votre couverture. L’activation de la période de garantie fait immédiatement suite au paiement de la cotisation. Vous recevrez par email une attestation d’assurance temporaire que vous pourrez présenter aux forces de l’ordre en cas de contrôle. Tout le processus ne vous prendra que quelques minutes si vos pièces justificatives sont prêtes et à portée de main.

Vous avez la possibilité de contacter votre assureur pour une demande de modification à tout moment.

Les limites et exclusions de l’assurance temporaire

Les compagnies d’assurance prennent plus de risques avec les contrats temporaires. Elles s’engagent à vous couvrir même si vous n’avez pas d’historique avec elles. De ce fait, elles imposent des limitations et des exclusions aux contrats en fonction des situations.

Limites

Un grand nombre d’assurances auto ne prend en charge que les dommages causés aux tiers. Avec un peu plus de recherche, vous pouvez en trouver certaines qui offrent des options intéressantes. Dans la pratique, il est très rare de trouver un contrat tous risques de courte durée.

En outre, les polices d’assurance auto à court terme imposent des restrictions pour plus de garanties. Le plus souvent, leurs offres ne s’appliquent donc pas aux jeunes conducteurs, aux personnes peu expérimentées (qui conduisent depuis moins de 2 ans) ou malussées. Il peut être également très difficile de trouver des contrats capables de couvrir les véhicules haut de gamme et les conducteurs secondaires.

Exclusions

La conduite sous l’emprise de stupéfiants ou d’alcool peut empêcher un conducteur de faire jouer les garanties contenues dans un contrat d’assurance auto temporaire. Il en est de même dans le cas d’un délit de fuite ou d’un refus d’obtempérer.

Les informations concernant les exclusions font partie des conditions générales du contrat et doivent être correctement lues avant toute signature.

signature contrat assurance auto temporaire

L’assurance à la journée, est-ce une option viable ?

L’assurance automobile valable seulement 24 h est une formule adaptée pour les locations de voiture. Elle est également pratique si vous empruntez le véhicule d’un tiers (parent, ami ou collègue).

Sur le long terme, opter pour une assurance à la journée n’est pas très pratique. Cela revient à initier une nouvelle demande toutes les 24 h avec les différentes démarches qui y sont associées. Il vous faudra également payer le tarif journalier à chaque renouvellement.

Une règle de base pour éviter toute mauvaise surprise est de toujours souscrire un contrat sur une durée un peu plus longue que prévu. Si vous n’êtes pas sûr du temps exact que prendra votre déplacement, optez pour un contrat sur quelques jours au lieu d’une seule journée.

À propos de l’auteur : Alain

Avatar
Passionné d'automobile et bien décidé à vous en apprendre plus sur ces engins à 4 roues.